Tiffany Wong

Tiffany Wong est une artiste peintre qui vit et travaille à Montréal. Bachelière ès arts formée en peinture, dessin et animation, de l’université Concordia, cette Montréalaise de première génération d’origine hongkongaise se consacre depuis plusieurs années à ses premières amours, la peinture.


Tiffany Wong conçoit des paysages de l’invisible. D’une douceur manifeste, ses tableaux sont investis d’une grande profondeur ; ils lui servent de confessionnal, d’exutoire, voire de journal intime. Elle dit de ses paysages qu’ils sont des lieux, inspirés à la fois par les doux et vagues souvenirs de l’enfance, le riche univers de son imaginaire et la sphère onirique. Au fil du temps, elle y a développé un lexique visuel fort auto-référentiel. Ces créations évoquent les « royaumes de l’abstraction » que décrivait le peintre et théoricien Wassily Kandinsky.


Wong brosse ses toiles grâce à des pigments de son cru, qu’elle obtient en réduisant des plantes glanées et autres vestiges de cuisine jusqu’à obtenir des liquides pigmentés, puis qu'elle lie grâce à la gomme arabique. Ces encres uniques se mêlent à l’encre de chine, parmi les couches aqueuses qui composent la surface, ponctuées par les caractères denses et opaques. À ce travail gestuel s’ajoutent, aléatoirement, des éléments de broderie et de feuille d’or.


« Mon processus est indulgent et méditatif, et sert d’échappatoire. Je souhaite offrir ce même confort, ce même répit à celui ou celle qui contemple, tout en l’emportant vers des lieux qui n’existent pas dans sa réalité ». Héritière philosophique de Wassily Kandinsky, Wong abonde dans le sens du peintre-théoricien en ceci qu’elle s’investit du devoir de faire de la matière, à travers ses « royaumes de l'abstraction », des vaisseaux pour l’esprit, grâce aux langages des lignes et de la couleur.

  1. Épuisé
  1. Épuisé
  1. Épuisé
  1. Épuisé